Au coeur des projets, les hommes

Ma mission : contribuer à l'évolution des groupes humains vers le bien-être et la performance

Au coeur des projets, les hommes

124. Pour une éthique du langage

D'après Michel Lacroix (2010), Paroles toxiques, paroles bienfaisantes.

Partant du constat que toute parole a une influence, grande ou petite, négative ou positive, sur celui ou celle qui la reçoit, le philosophe contemporain Michel Lacroix invite à "tourner sept fois sa langue dans sa bouche" avant de s'exprimer, afin d'éviter de blesser l'autre, ou de créer des tensions conflictuelles.

Il propose huit règles pour fonder une éthique du langage, huit critères afin que la parole serve à une communication saine entre les personnes.

  1. La parole doit être polie. Ainsi, celui ou celle qui parle poliment va recourir aux "mots de liaison", ces mots qui relient, qui montrent la volonté de "faire société" : bonjour, merci, pardon...
  2. La parole sera attentionnée. Elle évitera de faire perdre la face à celui qui écoute, de blesser son amour-propre, de forcer son intimité.
  3. Une parole positive, qui renforce la confiance de l'autre en lui-même, qui l'encourage dans ses projets.
  4. La parole est aussi respectueuse des absents. Elle évite le jugement, fuit le commérage.
  5. La parole éthique doit être tolérante, accueillir la diversité des opinions, ouverte à chaque "construction du monde" exprimée.
  6. D'ailleurs, la parole est elle-même gardienne du monde. C'est son rôle de décrire les paysages, de nommer les choses, de raconter les événements. Elle a une fonction de préservation du monde de par le fait de désigner. "Bien que toutes les choses disparaissent, nous conservons d'elles de purs noms" (Umberto Eco, Le nom de la rose).
  7. La parole est responsable du langage. Elle se doit à la conservation du patrimoine linguistique. Il est ici question du "bien parler", de l'usage du mot juste, du travail d'orfèvre, du plaisir du gourmet, du "passeur de mots". J'en profite pour rendre hommage à Alain Horvilleur et à son blog passionnant, le "garde-mots", que vous trouverez à l'adresse http://blog.legardemots.fr, et qui est malheureusement en sommeil depuis trois ans.
  8. Enfin, la parole doit être vraie. Elle doit délivrer des messages de vérité, vérité subjective quand la personne dit quelque chose de sa vie intérieure, vérité objective quand elle décrit les faits extérieurs. La parole vraie s'attache à la juste désignation. Elle met à l'honneur les fonctions psychologique et relationnelle du langage. Bref, la parole sert avant tout à se parler.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :