Au coeur des projets, les hommes

Ma mission : contribuer à l'évolution des groupes humains vers le bien-être et la performance

Au coeur des projets, les hommes

Planification et contrôle : est-ce vraiment la bonne façon de gérer une entreprise ?

Voici la retranscription d'une interview de  Brian Robertson, de Holacraty, citée par F. Laloux dans "Reinventing Organizations", qui illustre par une métaphore l'inanité de la planification et du contrôle dans la gestion d'une entreprise dynamique, qui doit plutôt essayer de sentir et de répondre.

Imaginez que nous fassions de la bicyclette comme nous essayons de gérer nos entreprises. Voici grossièrement ce qui se passerait :

Nous aurions des grosses réunions de comité, où nous prévoirions la meilleure façon de diriger la bicyclette.

Nous regarderions avec terreur la route devant nous, en essayant de prévoir où la bicyclette se trouverait quand...

Nous ferions nos prévisions, nous aurions nos diagrammes de Gantt, et nous mettrions de points de contrôle en place pour nous assurer que tout se passe comme prévu.

Puis nous monterions sur la bicyclette, nous fermerions les yeux, nous maintiendrions fermement le guidon dans l'inclinaison que nous avons calculée en amont, et nous piloterions en suivant les prévisions.

Et si la bicyclette se renverse à un moment, eh bien, pour commencer : de qui est-ce la faute ? Trouvons les responsables, virons-les. Ensuite : nous savons ce qu'il ne faudra pas faire la prochaine fois. Il y a de toute évidence une chose que nous n'avons pas vue. Il faut davantage prévoir en amont. Il faut davantage de contrôle.

Quand vous êtes sur une vraie bicyclette, vous ne la pilotez pas en amont, vous la pilotez en temps réel, en continu, en effectuant sans cesse des micro-corrections, et vous faites cela consciemment, les yeux ouverts, sur la base d'une multitude d'informations qui vous parviennent par une multitude de canaux.

Votre équilibre, votre direction, vos sens fonctionnent pleinement, parce que vous êtes présents dans l'instant, ouvert à la réalité qui est la vôtre et vous choisissez consciemment la réponse à y apporter, à chaque instant.

Vous n'allez pas au petit bonheur la chance, vous avez toujours une intention qui vous conduit et, en vérité, vous avez plus de chance de rester maître de réaliser votre projet en étant conscient et présent à chaque instant. [...]

Il est beaucoup plus exigeant et beaucoup plus effrayant d'être au clair sur la mission et de rester consciemment présent à chaque instant.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :