130. Apprendre à se parler pour être plus efficace

Publié le par Sirieix

N'est-ce pas du bon sens, une lapalissade ? Qui pourrait penser qu'une équipe puisse être efficace alors que ses membres ne communiquent pas, ou peu ? Et pourtant, quand on regarde autour de soi... Combien de gens sont en réunion, mais aussi en train de pianoter sur leur téléphone ? Combien voyagent ensemble mais chacun avec ses écouteurs sur les oreilles ?

Pour illustrer mon propos, je reproduis ici un extrait d'une chronique de Frédéric Pommier (France Inter, 23/04/2016).

[...] Et puis il y a beaucoup de gens qui ne parlent pas. Ou du moins qui ne se parlent pas. Sur les terrains de foot notamment : des joueurs qui ne se parlent pas assez, qui ne communiquent pas assez. Et qui, du coup, ratent parfois des occasions de marquer des buts...

C'était notamment le cas des footballeurs de l'équipe anglaise de Southampton, au grand dam de leur entraîneur qui a, il y a quelques mois, décidé d'inventer des cours des communication. Rien de révolutionnaire dans ces séances hebdomadaires. Le principe, c'est que les joueurs effectuent plusieurs tâches à la fois - se passer un ballon et une balle de tennis en même temps - mais ceci en parlant avec leur partenaire. Pour que parler entre eux redevienne naturel. Car ce qu'a constaté leur entraîneur néerlandais, c'est que si ses joueurs communiquaient si mal sur le terrain, c'est parce qu'ils ne communiquaient pas davantage le reste du temps.

Dans le bus comme avant les matchs, raconte-t-il, autrefois les footballeurs discutaient, ou bien ils jouaient aux cartes. Or maintenant, ils ont tous des écouteurs sur les oreilles et les yeux fixés sur leurs téléphones portables.

Chacun dans sa bulle dans le bus et avant les matchs. Chacun dans sa bulle ensuite sur le terrain. Mais depuis qu'ont été mis en place ces cours de communication, l'équipe ne cesse de progresser. La méthode porte donc ses fruits : parler davantage pour mieux jouer.