Pourquoi une personne est-elle désagréable avec vous ?

Publié le par Sirieix

Pourquoi une personne est-elle désagréable avec vous ?

 

Il vous est sans doute arrivé de vous retrouver face à une personne qui se montre désagréable envers vous, que ce soit dans une circonstance professionnelle ou lors d'une rencontre en dehors du travail. Il est toujours intéressant de se demander pourquoi cette personne semble vous en vouloir, ne serait-ce que pour prendre du recul et retrouver votre sérénité.

 

Quelles sont les hypothèses que l'on peut faire pour expliquer ce comportement désagréable à votre égard ? 

Les raisons susceptibles d'apporter un éclairage peuvent être intrinsèques, propres à la personne, ou extrinsèques, indépendantes de celle-ci.

 

Parmi les raisons intrinsèques, la perspective personnologique oriente vers le caractère de la personne. Si elle est désagréable, c'est dans sa nature. D'ailleurs elle est toujours désagréable, et avec tout le monde. Des tests de personnalité, style MBTI, apporteront peut-être confirmation de cette opinion. Attention cependant ! Il ne faut pas tomber dans l'erreur fondamentale d'attribution (L. Ross, 1977) c'est-à-dire sous-estimer les causes situationnelles (liées au contexte) au profit des causes dispositionnelles (qui se rapportent à la personne). Pire encore, il faut se garder de glisser dans le piège des stéréotypes, clichés et autres idées reçues du style "les vieux célibataires sont tous des aigris", "les gens de l'Est sont tous des râleurs", etc. En dernier ressort, à supposer que cette hypothèse se confirme, qu'en faire ? "On ne peut pas changer les gens" (évangile selon St Martial, III-14).

L'histoire de l'individu est une autre cause intrinsèque possible. Telle femme, élevée dans un milieu machiste privilégiant l'ascension masculine et l'épanouissement des hommes, a dû lutter toute son enfance pour arriver à se faire une place égale à celle d'un mâle. Il est probable que dans un contexte de compétition, elle use de tous les moyens pour arriver à ses fins, son comportement peut sembler égoïste, mesquin, retors... Dans un contexte sans compétition aucune, elle offrira un tout autre visage. Comprendre l'histoire de l'individu, la prendre en compte pour la "désamorcer" peut être une solution pour rétablir une communication sereine avec lui.

 

D'autre part, les raisons de la mauvaise humeur de la personne peuvent être extrinsèques, c'est-à-dire issues du contexte de la rencontre :

  • Un événement : juste avant de vous croiser, elle a appris une mauvaise nouvelle, ou il lui est arrivé quelque chose de fâcheux... Gageons que si vous venez de vous faire arrêter par la police pour excès de vitesse, vous ne serez pas aimable avec le premier venu.
  • Le temps de la rencontre est mal choisi, que ce soit le temps envisagé comme moment (le jour de la semaine, l'heure dans la journée sont mal choisis par rapport à sa disponibilité), ou comme durée (l'échange est trop long ou trop court par rapport à son attente).
  • La situation spatiale ne lui convient pas : l'endroit, globalement, la rend mal à l'aise, ou bien l'agencement de l'espace la confine dans un rôle de bougon (par exemple, elle est obligée de rester debout alors que vous êtes assis, ou l'inverse).
  • Il y a d'autres personnes présentes lors de votre échange, qu'elles y participent ou non. La mauvaise humeur de l'individu est peut-être due à elles, ou dirigée contre elles.

Enfin, si cette personne est désagréable avec vous, c'est peut-être aussi de votre faute !... Volontairement ou involontairement, vous avez une part de responsabilité dans la boucle rétroactive de la communication que vous avez engagée avec la personne. Peut-être vous êtes vous préparé à l'avance à une rencontre désagréable, et vous envoyez des signaux dans ce sens : c'est la prédiction qui se réalise. Si je te reproche d'être de mauvais poil, et si j'insiste, il y a de fortes chances pour que tu sois de mauvais poil ! Peut-être votre attitude, votre posture, votre visage, votre façon de parler déclenche, à votre insu, des émotions chez votre interlocuteur, émotions reliées à des épisodes de son passé, dont elle n'est pas consciente, et qui sont la source de son comportement agressif. Vous lui rappelez ce prof de maths qui la harcelait, vous avez la même voix que cette vieille tante qui lui faisait sans cesse des reproches... Ne perdez pas de vue que l'agressivité est une réponse automatique à une situation de stress. Il peut être conseillé, dans ce cas, de choisir un moment de calme pour faire le point avec la personne sur ce qui, en vous, peut être à l'origine de son comportement désagréable.

 

"Quand on se parle à demi-mots, on ne se comprend qu'à moitié." (Dicton populaire).

 

 

Voir les commentaires