Au coeur des projets, les hommes

Ma mission : contribuer à l'évolution des groupes humains vers le bien-être et la performance

Au coeur des projets, les hommes

Aujourd'hui, j'ai rencontré Grand-mère qui revenait du marché...

- Ah bon ! Et qu'a-t-elle achetée ?

- Elle a acheté la dernière innovation high-tech qui fera fureur en 2012 dans tous les mileux branchés : un GBS* !

- A quoi ça sert ?

- Et bien, par exemple, quand quelqu'un vous dit "Travaillez plus pour gagner plus", le GBS analyse la proposition et vous dit si elle est vraiment valable ou pas. En l'occurrence, il répondra : "Gagner plus pour quoi faire, s'il ne vous reste plus de temps en dehors du travail ?"

- Je ne suis pas sûr d'avoir compris...

- Prenons un autre exemple. Supposons que vous vous disiez "Il me faut absolument un iPhone, ou un iPad". Le GBS lance son analyse et vous posera la question : "A quel besoin ce produit doit-il pallier ? Ce besoin est-il vraiment le vôtre, ou vous a-t-il été instillé par un élément extérieur ?"

- Si je comprends bien, cet appareil apporte plus de questions que de réponses !

- Un dernier cas : on vous offre une sortie exceptionnelle, qui vous plaît beaucoup, pour le week-end, mais vous vous sentez obligé d'aller voir vos parents, d'aider votre voisin à construire son abri de jardin, de terminer cet important rapport que le patron veut pour lundi matin sans faute... Le GBS recherche alors ce qui compte vraiment pour vous, ce qui est essentiel, vital, pour vous seul, et vous aide à prendre votre décision. L'air de rien, l'utilisation de cet appareil est particulièrement bénéfique. Vous gagnez sur tous les tableaux : vous évitez les situations trop stressantes imposées par votre environnement sans qu'il y ait de véritable bénéfice pour vous, vous dormez mieux, êtes plus serein, plus ouvert, plus disponible pour ce qui compte vraiment pour vous (et ceux qui comptent vraiment pour vous), vous arrêtez de participer à la course effrénée à la consommation et donc vous vous enrichissez au lieu de vous endetter...

- Pas mal, pas mal... Mais ce n'est pas un peu paradoxal de votre part de me pousser à acquérir un appareil tel que celui-là alors que vous venez de m'expliquer que ce n'est pas véritablement mon besoin mais plutôt un désir d'avoir ce GBS que vous m'avez insufflé ?

- Et bien non ! D'abord, parce que cet appareil est gratuit, et ensuite parce que vous l'avez déjà... peut-être sans le savoir !

- ???

- un GBS, c'est un Gros Bon Sens !

 

* Merci à mon ami Jean-Pierre Couderc à qui j'emprunte le concept.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :