Au coeur des projets, les hommes

Ma mission : contribuer à l'évolution des groupes humains vers le bien-être et la performance

Au coeur des projets, les hommes

Pour mieux communiquer, pratiquez les règles d'écologie relationnelle

Les règles d'écologie relationnelle que je vous présente aujourd'hui sont fort utiles pour améliorer la communication interindividuelle. J'y recours lors de mes missions de médiation : elles permettent de définir un cadre de référence pour guider les personnes en conflit à exprimer leur ressenti et leur désaccord en limitant au maximum le risque que les tensions relationnelles augmentent. Bien entendu, elles font partie de la "boîte à outils" de résolution de conflit que j'ouvre lors des stages de formation en gestion de conflit.

J'ai emprunté ces règles à Jacques Salomé, psychosociologue et écrivain français, créateur de la méthode ESPERE. Pour en savoir plus sur lui, allez sur sa page : www.j-salome.com.

 

  • J’utilise le « je », j’invite l’autre à parler de lui.
  • Je parler à l’autre, et non pas sur l’autre.
  • Je recours à la visualisation, pour objectiver ce dont on parle en le rendant concret par un objet, un dessin, pour ne pas confondre celui qui parle avec ce qu’il dit.
  • Echarpe relationnelle : toute relation a deux extrémités ; je suis responsable de ce que je dis, et de ce que j’entends dans ce que dit l’autre. Idem pour lui.
  • Je pratique la confirmation (chacun a besoin d’être reconnu et entendu). Confirmer n’est pas approuver.
  • J’ose formuler des demandes directes.
  • Je n’entre pas dans les jugements de valeur. Je ne me laisse pas culpabiliser.
  • Je renonce à imposer mes certitudes et mes croyances.

 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :